Menu Fermer

Qu’est-ce qu’une maison durable autonome?

La maison énergétiquement autonome et durable, ou maison passive, est une construction qui consomme peu d’énergie. Elle est donc auto-suffisante énergétiquement et peut être complètement autonome.

MAD
Maison Autonome Durable MAD

Présentation de la maison autonome durable

C’est un concept de construction qui apparaît au début des années 1970 en Allemagne, sous l’impulsion de l’industriel Walter Bauknecht et du physicien Robert A . Düll [1].

Nous équipons la maison passive de façon à consommer le moins possible d’énergie. L’objectif est de minimiser les besoins d’énergie. Et que la maison elle-même ou l’extérieur la produise.

Toute énergie consommée par la maison doit donc provenir de sources extérieures, telles l’énergie solaire ou l’énergie éolienne.

Cela implique une isolation de qualité, un choix judicieux des matériaux isolants et des matériaux de construction, ainsi qu’un bon comportement de la maison dans son environnement.

Les constructions énergétiquement autonomes sont de plus en plus populaires, car leur construction est relativement simple et les avantages en terme d’économie sont largement supérieurs à l’investissement initial.

Elle requiert une isolation thermique très performante des murs et des toits. Ainsi que des matériaux isolants de qualité supérieure. Les besoins en chauffage, en ventilation et en énergie pour la production d’eau chaude sont extrêmement faibles.

On peut se demander si les maisons passives sont vraiment économiques

En effet, leur construction peut être plus chère que celle des maisons traditionnelles. Cependant, les coûts en énergie d’une maison passive sont inférieurs que ceux d’une maison traditionnelle.

Les maisons passives peuvent être plus chères à construire mais elles permettent de réaliser de grosses économies sur les factures de chauffage et de consommation d’énergie.

Les bâtiments passifs représentent une solution importante pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Comment rendre une maison totalement autonome et durable?

On réalise les « MAD » en vu d’être autosuffisantes. Par conséquent, la maison doit assumer tous les besoins de ses habitants.

Donc, les différents besoins sont répertoriés, analysés, étudiés par les constructeurs. Ces derniers doivent ensuite apporter une réponse adaptée afin de satisfaire à chaque besoin par une solution durable et pérenne.

Quels sont les caractéristiques d’une maison autonome durable?

Chauffage et air climatisé solaire passif

Les systèmes solaires passifs sont des systèmes de chauffage et d’aération qui utilisent les énergies du soleil et du vent pour assurer un environnement confortable et économique à long terme. Le chauffage, l’air conditionné, le refroidissement, la ventilation et l’éclairage utilisent les systèmes solaires passifs.

Récupération et filtration des eaux de pluie

L’eau est le besoin vital par excellence. Les sources d’eau douce sont limitées, et les mers et rivières sont soumis à la pollution et à la surpêche. C’est pourquoi, les moyens de fournir l’eau potable se multiplient.

récupérateur d’eau de pluie

Les récupérateurs d’eau de pluie sont de plus en plus utilisés. Ils ont le mérite de produire de l’eau pure, sans polluer les nappes phréatiques. Plusieurs modèles sont disponibles.

Il y a ceux qui sont enterrés, comme les récupérateurs d’eau de pluie enterrés ou encore les récupérateurs d’eau de pluie au sol.

Ensuite, il y a les récupérateurs d’eau de pluie à suspendre, et enfin, les récupérateurs d’eau de pluie à poser sur le sol.

Electricité issue des énergies renouvelables pour la maison autonome durable

Il est important de comprendre la différence entre les énergies renouvelables et les énergies fossiles. L’avantage des énergies renouvelables est qu’elles sont disponibles en permanence, 24/7.

Il n’y a pas besoin de stocker l’électricité, contrairement au gaz ou à la pétrole. Les énergies renouvelables sont produites directement par le soleil, par le vent, la chaleur du sol, etc., et elles ne produisent pas de gaz à effet de serre.

L’énergie renouvelable est indépendante des conditions météorologiques (c’est-à-dire qu’elle n’est pas soumise au vent ou à la pluie).

Le soleil brille 7 jours sur 7, 365 jours par an ! Les énergies renouvelables ont un rendement élevé, on peut utiliser l’énergie renouvelable pour produire de l’électricité , de la chaleur, de la lumière et pour le transport.

Traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées est un autre sujet qui peut être vraiment important. Les eaux usées ne sont pas tout simplement des résidus de l’eau que nous utilisons pour la consommation domestique. Mais elles contiennent aussi des résidus de produits chimiques et de produits de ménage. Il est donc très important de savoir comment être en mesure de traiter les eaux usées. Et cela pour être en mesure d’éliminer tous les déchets qui risquent d’endommager notre environnement.

L’une des meilleures façons de traiter les eaux usées est de recourir à un système de traitement des eaux individuelles. Un tel système est capable de traiter les eaux usées grâce à une installation électrique. Elle agit à l’aide de différents systèmes. Ces systèmes sont très bien équipés. Ils sont en mesure de s’occuper de tous les déchets qui peuvent se trouver dans les eaux usées.

C’est le plus souvent dans le jardin qu’on installe un système de traitement des eaux usées. Il faut savoir que ce type d’installation peut aussi être disposé dans un endroit privé. Il est donc important de connaitre ce type de traitement des eaux usées avant de faire l’installation. Ce genre d’installation est très important pour assurer la santé de votre famille.

production de nourriture

La permaculture est un ensemble d’outils, de techniques et de concepts qui s’intéressent à la nourriture, à l’eau, à l’habitat et à la gestion des déchets. Elle s’inspire du modèle naturel pour concevoir des systèmes de culture. Ces systèmes favorisent le développement harmonieux de la terre et d’une nouvelle façon de vivre et de penser.

La permaculture s’inspire du modèle naturel pour concevoir des systèmes agricoles écologiquement durables et économiquement viables. Cette agriculture respectueuse de l’homme et de la nature porte sur l’idée que pour sauver la planète, il faut d’abord se sauver soi-même.

Matériaux de construction naturels et locaux

La construction durable est un concept qui se développe de plus en plus dans le monde du logement. Les gens s’intéressent de plus en plus à leur environnement et souhaitent construire leurs maisons avec des matériaux locaux et naturels. Cela permet de préserver l’environnement, pour le bien de la Terre et des générations futures.

Paroles de constructeurs et d’ingénieurs

Imaginez un bâtiment qui fonctionne indépendamment de nos réseaux énergétiques urbains.

Un bâtiment qui adapte automatiquement son comportement aux besoins de chaque occupant et utilisateur, en tenant compte des préférences du propriétaire.

Une habitation qui se configure pour fournir une source d’énergie distincte. Une source pour sa consommation, sa santé et sa sécurité. Mais de la manière la plus appropriée compte tenu de tous les risques et conditions pertinents.

Un bâtiment qui n’est pas seulement fonctionnel et efficace mais qui offre un style de vie alternatif qui améliore la productivité.

Quel avenir pour la maison autonome durable?

Un logement autonome est un type de bâtiment qui fait automatiquement appel aux ressources disponibles les plus proches. Il s’engage dans le cadre du budget financier qui lui est alloué. Et cela avec un minimum d’intervention humaine artificielle et de personnalisation.

future des maisons autosuffisantes
future maison autonome

Le chemin vers l’autonomie est un lent voyage. Il commence par la décomposition des systèmes de construction en un réseau de composants plus petits.

Ces systèmes collecteraient et analyseraient une grande variété de données. Ces données permettent de gérer les bâtiments physiques, de les comprendre facilement pour les reconfigurer selon les besoins.

Le système autonome de construction de bâtiments maximise les notes dans chacun des systèmes de classification des bâtiments.

Étant donné que le principal impact des maisons sur l’environnement extérieur est leur demande en énergie pendant leur utilisation. Les habitations autonomes réduisent donc considérablement la demande en énergie pendant et après la construction.

Les maisons autonomes réduisent incontestablement les impacts environnementaux. Car elles utilisent des ressources sur place. Telles que la lumière du soleil et la pluie qui, autrement, ne seraient pas utilisées.

L’autonomie réduit radicalement les coûts et les impacts des réseaux qui desservent le bâtiment.
Dans son concept, une maison autonome doit être construite sur mesure pour s’adapter au climat, au site et à l’emplacement.

Toutefois, les bâtiments autonomes présentent généralement un certain degré de durabilité. Cela grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables et d’autres ressources renouvelables. Ceci en rendant inférieur la production de quantité de gaz à effet de serre à leur consommation.

Quelles sont les limites de la construction de maison autonome durable?

Selon les experts, aucun bâtiment ne sera véritablement autonome. Les architectes et les ingénieurs devront changer leur façon de penser pour comprendre comment régler ces composants et systèmes.

L’objectif d’indépendance vis-à-vis des systèmes de soutien est associé à l’écologie, mais pas identique. En effet, certains objectifs de la construction écologique respectueuse de l’environnement sont différents.

Ces outils sont encore compliqués. C’est pourquoi seul des expert les utilisent pour en tirer le meilleur parti. Il faudra un certain temps pour qu’un individu ordinaire puisse vivre dans un bâtiment autonome.

L’argument traditionnel en faveur des bâtiments autonomes tente de montrer que les réseaux de distribution de nos villes présentent des inefficacités plus importantes. C’est-à-dire un coût de gaspillage permanent et des dépenses d’investissement.

Conclusion

Les bâtiments autonomes fournissent simplement le service avec le logement. D’où le contre-argument habituel selon lequel ces inefficacités et ces dépenses d’investissement sont facilement supportées. Notamment dans les concentrations urbaines où nous dépendons fortement des réseaux urbains.

Alors, pourquoi n’y a-t-il pas de progrès substantiels vers les bâtiments autonomes? Alors que dans tellement d’autres technologies autonomes, comme les véhicules autonomes nous réalisons de si grand progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.